Partir en week-end avec son chien: le camp de la Bure dans les Vosges

Partir en week-end avec son chien: le camp de la Bure dans les Vosges

Vous souhaitez partir un week-end dans les Vosges avec votre chien ?

Alors continuons notre série spéciale Vosges !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire découvrir un endroit mythique à deux pas de la ville de Saint-Dié des Vosges : Le camp Celtique de la Bure.

Et il y a encore beaucoup de choses à faire dans les Vosges avec son chien !

Où est situé le camp de la Bure ?

Le camp Celtique de la Bure se trouve à 10 minutes en voiture de la ville de Saint-Dié des Vosges.

Quelles sont les particularités de la ville de Saint-Dié Des Vosges ?

Cette ville marraine de l’Amérique fondée en 669 compte 23 000 habitants appelés les Déodatiens. Vous y constaterez de nombreuses structures culturelles, scolaires, sportives et associatives.

Aussi, vous pourrez y admirer, entre autres, une magnifique cathédrale en grès rose. Typique des Vosges avec ses vitraux contemporains uniques en Europe.

De plus, découvrez-y les façades Art-nouveaux, et l’usine verte signée Le Corbusier.

Il est à noter que vous trouverez au musée Pierre Noel les pièces découvertes lors des fouilles du camp de la Bure: stèles, monnaies, bijoux, sculptures…

Autour d’une maquette, vous profiterez de la reconstitution de l’Antiquité à Saint-Dié-des-Vosges et dans la proche région.

En revanche, vous devrez penser à laisser votre toutou en garde ou à l’hôtel pendant cette visite, évidemment interdite pour eux.

Mais, ce qui nous intéresse aujourd’hui à Saint Dié : ses 380 kilomètres de sentiers de randonnée !

Comment vous rendre au camp de la Bure à Pieds depuis la ville de Saint Dié avec votre chien ?

Partir avec son chien à pied depuis Saint-Dié :

Partez de la commune de Saint-Jean-d’Ormont, au col des Raids.  Cette randonnée pédestre est à faire en toutes saisons.

Munissez vous d’un sac à dos, d’une bonne paire de baskets ou de chaussures de randonnées et partez en randonnée avec votre chien; il y a un peu de dénivelé, ce n’est pas une petite balade dominicale !

Aller au camp de la Bure en voiture depuis Colmar ou Nancy via la N59 avec son chien

Sortez à Saint-Dié nord, D85 La Pêcherie.

Ensuite, continuez en direction de la route des deux hameaux, puis prenez le chemin de Nachamps.

Vous arriverez sur la route forestière de la Bure.

Vous pouvez également passer par le village Marzelay où des panneaux indiquent la direction du  camp celtique de la Bure.

Que faire une fois sur arrivés au camp de la Bure avec son chien ?

Depuis le parking, empruntez le sentier de crête, balisé par un rectangle vert.

Comptez 20 minutes pour atteindre le camp celtique et gallo-romain de la Bure.

Une fois arrivé sur le plateau, faites le tour avec votre chien.

Prenez le temps de découvrir les différentes ruines qui sont commentées par de petits écriteaux.

Avant d’arriver au camp, ne manquez pas la vue à couper le souffle sur la ville Saint-Dié-des-Vosges (à gauche du sentier).

partir dans les vosges avec son chien- la bure

Arrêtez vous à la table d’orientation avec sa superbe vue panoramique sur la vallée de la Haute-Meurthe et de Saint-Michel.

partir dans les vosges avec son chien- la burepartir dans les vosges avec son chien- la bure

Baladez-vous, imaginez-vous la vie dans ces lieux entre le IIe siècle avant JC et le Ive siècle après JC .

NB : Pensez à bien respecter les lieux ! Ce site, régulièrement vandalisé, est pourtant inscrit aux Monuments Historiques depuis 1982.

Quelle est l’histoire du camp de la Bure ?

Le site de la Bure était fréquenté il y a 4000 ans, mais son occupation réelle ne remonte qu’à la fin du second âge de fer, il y a environ 2000 ans.

C’est le peuple des Leuques qui s’y établit.

Installé en hauteur à 580 mètres d’altitude pour des raisons de sécurité, ils rencontraient toutefois de  grosses difficultés pour se ravitailler en eau et en nourriture.

Le site fut détruit par les Alamans en l’an 352, mais sa fonction de refuge en cas de problème n’a jamais réellement cessée.

Les fouilles menées de 1964 à 1986 ont révélé la richesse du camp, le plaçant 2ème site archéologique du département des Vosges, après le site de Grand.

Le sol acide du site a toujours rendu l’interprétation des fouilles et de ses découvertes délicate.

Fort heureusement, la multitude de petits objets qui y ont été découverts ont permis de dater avec exactitude l’époque de l’activité optimale du camp gallo-romain.

Que voir au camp de la Bure avec son chien ?

Le rempart galois

Derrière le fossé, vous pourrez trouver la reconstitution d’un rempart galois constitué de pierres et de terre, successivement consolidé par une armature en poutres puis déplacé et renforcé avec des pierres de remblais provenant de stèles de sépultures.

Le rôle du Forgeron

Plus loin, vous verrez une stèle du forgeron sur laquelle un couple est représenté avec divers objets indiquant leur rôle social : Marteau, pince, enclumes pour l’homme, bouteille et verre pour la femme.

L’homme devait probablement être forgeron lui-même. Il était le personnage clé de la communauté car sans  lui, pas d’armes, pas d’outils…il travaillait à l’abri, et gardait ses secrets de fabrication.

Les bassins

Plusieurs bassins ont été creusés à différents endroits, notamment les bassins dédiés aux Dianes et à Jupiter.

Probable réserve d’eau, le bassin des Dianes mesure 6.60m sur 5.10 mètres. Rectangulaire, il est creusé dans la roche jusqu’à 65 cm de profondeur et entouré de marches. Nommé bassin des Dianes en référence à la stèle portant l’inscription «  Dianis » découverte juste à côté.

Il est à noter que cette découverte est incroyable : en effet, le prénom de la déesse Diana n’apparaissait presque jamais au pluriel durant l’Antiquité !

Les portes

Plusieurs portes donnent accès au camp. Mais vous pourrez particulièrement observer celle située  au nord du camp. Vous y accéderez en venant d’un chemin qui a conservé son dallage sur quelques mètres.

A l’abri derrière ce système défensif, les Gaulois, devenus des Gallo-romains, observaient les mouvements dans les vallées qui convergent en contrebas.

D’ailleurs, ne manquez pas le point de vue à l’extrémité nord-ouest du camp !

Où dormir dans les Vosges avec votre chien après une visite au camp de la bure ?

Comme vous le savez probablement déjà si vous avez lu mon article sur le lac de la Maix, j’ai de la famille dans les Vosges. Roucky et moi dormons donc chez eux lorsque nous allons en randonnée dans le massif Vosgien.

Mais sur le site Booking, vous trouverez de formidables lieux de villégiature pour quelques jours dans les Vosges avec votre compagnon à 4 pattes !

En conclusion

Le camp de la Bure, deuxième site archéologique des Vosges, est un lieu sensationnel où vous pourrez mêler vue à couper le souffle, randonnées avec votre chien et histoire gallo-romaine.

Pour ma part, j’ai été très surprise de voir à quel point Roucky s’est amusé. Il s’est énormément dépensé, bien plus qu’à l’habitude. Je l’ai vu sauter des ravins et courir comme un fou au cœur du site !

Alors, bonne découverte gallo-romaine, et à bientôt avec votre compagnons à  4 pattes !

partir dans les vosges avec son chien- la bure
partir dans les vosges avec son chien- la bure
Related Posts
Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment